Les Japonais pensent que l'éducation est très importante. Le système éducatif public a été établi au Japon il y a plus d'un siècle et son existence est plus ancienne que dans la plupart des autres pays du monde. Apprendre a toujours été considéré comme une vertu. Aujourd'hui, 99% des écoliers sont éduqués dans une école publique et même au niveau du lycée, seulement 30% sont inscrits dans une école privée.
    Chaque enfant japonais doit suivre les cours de six à quinze ans. Néanmoins, de nombreux enfants restent à l'école plus longtemps. Certains entrent à la maternelle à trois ou quatre ans. Chaque élève va à l'école primaire de six à douze ans et au collège jusqu'à l'âge de quinze ans. Environ 97% des élèves vont au lycée pour en sortir à l'âge de dix-huit ans. Les trois-quarts de ces élèves sont inscrits dans des lycées d'enseignement général, tandis que le quart restant suit des cours dans des lycées spécialisés. A peu près 25,3% des diplômés de fin d'études secondaires entrent à l'université, et un grand nombre d'autres vont dans des instituts universitaires pour des études courtes ou techniques.
    La quasi majorité des collèges, lycées et universités sélectionnent leurs élèves en imposant un examen d'entrée. Chaque école a son propre examen. Tout étudiant désireux d'entrer dans cette école doit passer l'examen, à moins qu'il ou elle n'ait suivi des cours à un niveau inférieur dans la même école. Les étudiants poursuivent parfois leur scolarité dans le même établissement, de l'école primaire au lycée en passant par le collège.
    Comme les examens d'entrée sont très difficiles, les élèves suivent souvent des cours dans une école préparatoire (juku ou yobiko) le week-end et le soir en semaine en plus de leur temps d'école régulier. Il arrive que les élèves suivent des cours dans un juku avant même d'entrer à l'école primaire.
 
 

LA VIE À L'ÉCOLE


    L'année scolaire japonaise commence en avril. Il y a des vacances d'été de plusieurs semaines, de même que deux semaines de congés pour le Nouvel An. L'année scolaire s'achève en mars, puis il y a deux semaines d'interruption avant le début de la nouvelle année.
    Les élèves vont en classe six jours par semaine sauf le deuxième et le quatrième samedi du mois. La pédagogie peut consister aussi bien en méthodes conventionnelles qu'en techniques modernes telles que l'enseignement par ordinateur. Les cours ont lieu de 8 heures et demi à 15 heures ou 15h30 en semaine. Si des cours sont donnés le samedi, ils finissent généralement avant midi. De nombreux élèves suivent des cours dans un juku ou participent à des activités sportives ou autres, en dehors du programme scolaire, l'après-midi.
    Les classes peuvent compter jusqu'à 40 élèves dans une école élémentaire. Les groupes d'élèves jouent par conséquent un rôle important aussi bien dans l'apprentissage que dans les autres activités. Les groupes d'élèves de chaque classe nettoient les salles de classe, les couloirs, les toilettes, les terrains de jeux et autres endroits.
    La propreté est aussi un aspect majeur des règles de l'habillement. Certaines écoles obligent les élèves à porter un uniforme noir, avec des boutons en cuivre et un col officier, mais aujourd'hui, les uniformes pour garçons sont plutôt bleus, et les uniformes d'été incluent souvent des shorts. Les uniformes des filles sont pour la plupart bleu marine avec des jupes plissées, mais ce style est en train de changer lui aussi. Les jeunes élèves peuvent ainsi porter des chapeaux aux couleurs vives de manière à les rendre plus visibles aux automobilistes. Les uniformes actuels sont plus confortables et attirants que dans le passé, mais il est tout aussi important qu'avant pour les élèves d'être habillé correctement pour l'école.
    Les élèves poursuivant leur études dans une école publique, vont presque toujours dans une école de leur propre quartier. Si un étudiant s'inscrit dans une école privée, il ou elle ne doit pas nécessairement rester dans son quartier. Les élèves passent beaucoup de temps ensemble, aussi bien en classe que dans certaines activités après les cours telles que des excursions dans la nature et des voyages scolaires de fin d'études, des rencontres sportives et athlétiques, et diverses activités extra scolaires.
 




LES LEÇONS


    L'ensemble des élèves japonais étudient l'anglais. Ils commencent à l'apprendre en première année de collège et la plupart continuent pendant au moins six ans. Bien sûr la langue japonaise occupe aussi une place importante dans leurs études. Pouvoir écrire en japonais demande un long apprentissage et nécessite un entraînement constant. Il existe trois types d'écritures. Les idéogrammes chinois (kanji) ont été importés au Japon au VIè siècle et adoptés pour l'écriture en japonais. Ce processus était difficile parce qu'il existait de nombreuses différences entre le chinois et le japonais. A cause de cela, deux autres systèmes d'écriture ont été créés. Ils sont appelés hiragana et katakana. Chacun de ces syllabaires japonais a 46 lettres. Les lettres représentent des sons, similaires en cela aux lettres de l'alphabet romain. Elles sont utilisées pour écrire des mots qui ne peuvent pas être écrits avec des kanji.
    Les kanji sont utilisés pour représenter des mots ou des idées complètes. La plupart des idéogrammes ont des formes caricaturales et sont prononcés de plusieurs façons. Plus de 2000 kanji sont utilisés couramment, mais un grand nombre d'autres sont utilisés dans la littérature traditionnelle, dans les noms propres et dans les écrits spécialisés. Les élèves japonais doivent savoir lire et écrire environ 1000 kanji avant de sortir de l'école primaire, et ils apprennent presque tous les autres avant la fin de leurs études secondaires de premier cycle.
    Les disciplines obligatoires au collège sont la langue japonaise, les sciences sociales, les mathématiques, les sciences, la musique, les beaux-arts, l'éducation physique et les arts ménagers. Ces sujets peuvent être enseignés à des heures différentes réparties sur l'ensemble de la semaine, aussi, il est rare que le programme soit le même d'un jour à l'autre.