Il existe trois principales formes traditionnelles de théâtre japonais:

-La plus ancienne, le , s'est développée au XIVè siècle. Le décor est sobre. Les acteurs portent des masques et des costumes de style ancien, ils chantent leurs répliques et se déplacent très lentement.
-Le kabuki s'est épanoui au XVIIè siècle. Le kabuki est plein de scènes dramatiques et d'action. Les costumes sont élaborés et colorés. Le kabuki utilise des décors complexes, dont une piste qui rapproche l'action des spectateurs.
Le kabuki compte beaucoup de scènes d'action, et les costumes et décors sont très élaborés.

-Le bunraku est une sorte de théâtre de marionnettes. Il a été joué pour la première fois au XVIè siècle. Les poupées font environ la moitié de la taille d'un être humain et semblent très réelles. Chaque poupée est manoeuvrée par trois personnes qui sont visibles sur scène. Les représentations peuvent être chargées d'émotion.

    Le théâtre moderne est lui aussi populaire au Japon. Les théâtres japonais présentent de nombreuses pièces occidentales, y compris des oeuvres de Shakespeare, Chekhov, Ibsen, Williams et d'autres célèbres dramaturges étrangers.
   Les orchestres philharmoniques jouent en public une large variété d'oeuvres musicales classiques dans tout le Japon. De nombreuses formes de musique occidentale sont appréciées, recouvrant presque tous les styles, du jazz et du blues au rap et au rock-and-roll.
Seiji Ozawa, le chef d'orchestre connu dans le monde entier, dirige ici le Saito Memorial Orchestra.
 
L'industrie du cinéma japonais a une histoire distinguée. Les premières grandes vedettes des films japonais étaient des héros solitaires, combattant avec un sabre.
    Le Japon bénéficie aussi d'une tradition folklorique très vivante. Les chansons folkloriques, la musique instrumentale et les danses sont toutes populaires aujourd'hui. Les instruments de musique folklorique -en particulier, les tambours énormes et retentissants (wadaiko)- et les danses folkloriques attirent les foules au cours des fêtes.