Le Japon offre un nombre très important de formes d'artisanat proches des beaux-arts. On peut citer parmi les plus célèbres la céramique, la fabrication du papier, les textiles, la laque et la sculpture sur bois.

    Un papier résistant et attractif (washi) est toujours fait main. Il est mis à profit artistiquement et pratiquement.

    En ce qui concerne les textiles, les techniques de teinture et de tissage spéciales pratiquées aujourd'hui remontent à plusieurs siècles. Les motifs traditionnels sont désignés comme trésors nationaux.

    La laque est belle et élégante et peut durer de nombreuses années. Les couleurs les plus anciennes sont aussi les plus appréciées aujourd'hui: le rouge et le noir.
 
   L'art de la céramique a une histoire vieille de 12000 ans au Japon. Certaines des traces de civilisation les plus anciennes au Japon sont des restes de poteries. Les motifs et vernis des poteries traditionnelles japonaises ont été transmis au fil des siècles à des générations d'artisans potiers. L'époque moderne a vu la poterie devenir un art pour collectionneurs, et les oeuvres les plus fines sont fortement appréciées au même titre que des tableaux ou sculptures célèbres.
Un bol en céramique fait à l'époque Edo pour être utilisé dans la cérémonie du thé.

    La sculpture sur bois est un art traditionnel présent dans la décoration des temples shintoïstes et bouddhiques, et de nombreuses maisons abritent des plateaux, de délicates poupées kokeshi et des jouets charmants sculptés dans le bois.